Vous êtes ici : Accueil > Équipe Gen&Chem > Plate-forme de criblage pour d ... > Frequently Adressed Questions

Frequently Adressed Questions

Publié le 5 février 2019



Est-il possible de réaliser un criblage sur cellules en suspension?
NON si des étapes de lavage sont nécessaires.
OUI s’il s’agit d’un test homogène (aucune étape de lavage)

Peut-on inclure des centrifugations dans un criblage?
NON : la plateforme n’est pas équipée d’une centrifugeuse robotique

Possédez-vous une unité de filtration pour microplaques?
NON, pas encore, mais l'acquisition d'une telle unité peut être envisagé si le besoin est exprimé.

Peut-on inclure un contrôle bio-actif lors du criblage?
OUI, les chimiothèques sont formatées avec 80 molécules par microplaque 96 puits, les colonnes 1 et 12 étant vides. Ainsi on inclut habituellement 8 contrôles bio-actifs (par exemple, un inhibiteur connu) et 8 contrôles bio-inactifs (le DMSO, solvant des chimiothèques), permettant le calcul statistique de la fiabilité du test pour chaque microplaque criblée.

Dans quel solvant se trouvent les molécules?
Les molécules sont diluées dans du DMSO pur. La concentration finale en DMSO doit être adaptée pour ne pas interférer avec le test biologique.

Quels sont les modes de lecture possibles?
Le lecteur inclus dans la plate-forme permet de quantifier des signaux en absorbance, luminescence et fluorescence ; il est possible de faire des lectures par le dessus ou le dessous des microplaques.

Quel est le format de plaque utilisable sur la plate-forme?
Le format de microplaque est celui des chimiothèques, c’est-à-dire le format 96 puits.

Quel est le volume minimal manipulé par la plate-forme?
Le volume minimal conseillé est de 5 µl.

Peut-on agiter les microplaques, après la phase de pipetage par exemple?
OUI, la plate-forme dispose d’un agitateur orbital/linéaire, dont la durée et l’amplitude sont paramétrables.

Est-il possible d’agiter les microplaques juste avant la lecture?
OUI, le lecteur permet l’agitation orbitale ou linéaire, paramétrable en durée et amplitude.

Le lecteur est-il thermostaté?
OUI, deux blocs chauffants sont placés au-dessus et en dessous de la zone de déplacement de la microplaque et permettent de chauffer jusqu’à 60 °C.

Est-il possible d’injecter des réactifs dans le lecteur?
OUI, le lecteur est équipé de deux seringues d’injection; la vitesse et le moment de l’injection sont paramétrables. Le volume d’injection est ajustable de 3 à 350 µl par incrément de 1 µl.

Peut-on réaliser des incubations thermostatées sur la plate-forme?
OUI, l’incubateur à CO2, adapté pour les cultures cellulaires, peut tout à faut servir d’incubateur thermostaté, avec une capacité de 42 microplaques.

Est-il possible d’incuber les microplaques à l’abri de la lumière?
OUI, la plate-forme est équipée d’une tour fermée de stockage des microplaques, à 7 positions individuelles, possédant chacune une trappe qui se referme après la dépose de la microplaque.

La plate-forme peut-elle manipuler des microplaques avec couvercle?
OUI, la plate-forme gère parfaitement la présence de couvercle, qui est retiré pour les phases de pipetage et de lecture.

Est-il possible de laver les microplaques?
OUI, la plate-forme est équipée d’un laveur de microplaque ; celui-ci est muni d’une tête 96 double-embout, permettant l’aspiration et l’ajout de liquide de lavage par deux embouts distincts pour chaque puits de la microplaque, assurant un lavage rapide ; ce laveur est connecté à deux réservoirs pouvant contenir deux liquides différents, qui peuvent être chauffés via un bain-marie. Les volumes de lavage, vitesses d’injection et d’aspiration, ainsi que le temps de trempage sont paramétrables ; de plus la microplaque peut être agitée pour parfaire le lavage. Enfin, ce laveur est parfaitement adapté au lavage de monocouche cellulaire adhérente.

Est-il possible de conserver des réactifs à 4°C au cours du criblage?
OUI, la plate-forme dispose d’une unité de réfrigération permettant de conserver à 4 °C jusqu’à 6 réservoirs de 100 ml dans la zone de pipetage.

L’unité de pipetage de la plate-forme fonctionne-t-elle avec les aiguilles lavables ou des cônes jetables?
La plate-forme fonctionne avec des cônes jetables, évitant tout risque de contamination.

Quelle est la durée d’une campagne de criblage?
Cela dépend de la durée du test biologique à appliquer à chaque microplaque et du nombre de microplaques à cribler. Le processus robotique est optimisé pour cribler le maximum de molécules en un minimum de temps.

Dans le cas d’un test long et complexe, ne permettant qu’un très petit débit, pourquoi ne pas cribler manuellement?
Parce que la plate-forme offre une reproductibilité et une fiabilité inégalables, même par les meilleurs expérimentateurs, et ce d’autant plus que le criblage se déroulera sur une longue période de temps. De plus, le traitement robotique du criblage permet une traçabilité informatique du test appliqué à chaque puits, que ne peut assurer l’expérimentateur.

Quelle peut être la concentration des molécules au cours du criblage?
La concentration de criblage est à adapter pour chaque projet de criblage et dépend notamment de la tolérance du test envers le DMSO, solvant des molécules, ainsi que du volume réactionnel lors de l’application des molécules.