Vous êtes ici : Accueil > Équipe Gen&Chem > Plate-forme de criblage pour d ... > Criblage automatisé de collections de molécules

Criblage automatisé de collections de molécules

Publié le 5 février 2019



Activité de collaboration et de service
Responsable Caroline Barette

Le but de cette activité est de permettre aux laboratoires académiques d'accéder aux outils nécessaires aux approches de génétique chimique.

Les approches de chemogénomique requièrent plusieurs éléments essentiels disponibles au CMBA, dont une collection de composés chimiques, une plateforme de criblage automatisée, un test miniaturisé, et un système d'information permettant la sauvegarde et l'analyse des données (logiciel « TAMIS »). L'activité de criblage est menée en collaboration avec des porteurs de projet issus de laboratoires académiques. De façon plus ponctuelle, l'activité est accessible aux industriels. Près de 20 projets de criblages ont pu être menés à terme ou sont actuellement en cours.

L'activité de criblage se décompose comme suit :
• Analyse du projet et évaluation de la faisabilité
• Conseils et aide à la miniaturisation.
• Accès aux locaux aménagés et aux appareils pour mise au point des tests.
• Accès aux collections de molécules chimiques, dans des conditions cadrées par les accords entre les plates-formes et les fournisseurs de chimiothèques (lorsqu'il s'agit de chimiothèques issues de laboratoires académiques).
• Assistance dans le choix des collections chimiques à cribler, en fonction des objectifs visés
• Programmation robotique et optimisation du test
• Criblage de tout ou partie des collections de molécules chimiques, en microplaques de 96 puits.
• Analyse et sélection des touches (hits).
• Réalisation du Hit-picking et d'un criblage de validation.
• Transfert des résultats (au minimum sous forme de données brutes associées aux structures des composés de la chimiothèque) simultanément au biologiste porteur du projet et aux chimistes détenteurs des chimiothèques (dans le seul cas du criblage de chimiothèques académiques).

La recherche d'analogues structuraux commercialement disponibles se fait par le biais d'experts extérieurs (chimistes) et la synthèse d'analogues structuraux peut s'envisager avec le CCHD (Groupe de Chimie Combinatoire, Criblage Cellulaire et Chemogénomique, Saclay).

Parallèlement à son activité de criblage, le CMBA développe le logiciel TAMIS pour la gestion et d'analyse des données chimiques et biologiques. Ce logiciel a été développé avec les informaticiens du CEA (EDyP et GIPSE) et fait régulièrement l'objet d'implémentations auxquelles le CMBA participe. Le CMBA collabore également avec l'équipe du Professeur Robert Nadon (Université McGill, Canada) pour le développement d'une nouvelle méthode statistique d'analyse des données de criblage automatisé, afin de pouvoir notamment détecter les composés faiblement bioactifs.